Darzack

26 septembre 2020

Darzack

Enfant d’une Bretagne bouillonnante ou l’art est en constante mutation, Darzack grandit en musique sous l’oeil affectueux d’un père comédien et d’une mère maquilleuse de cinéma. Son adolescence se constitue de formations intensives de batterie, de stages de percussions, cours de piano, initiation à l’accordéon et au chant, expérimentations musicales poussées et découverte de machines électroniques.

Il puise sa verve électronique dans les discographies de Carpenter Brut, des Bloody Beetroots, ou de Paul Kalkbrenner et commence à produire sur son ordinateur à 15 ans. Il monte sur la capitale et tire vite son épingle du jeu en proposant des performances live surpuissantes où il met en exergue ses talents de percussionniste et son sens du show survolté.

Sa musique est une grande claque techno, novatrice, endiablée, parfois très mélodique parfois uniquement percussive. On y retrouve des mouvances diverses, des grandes phases afro, des touches acid, des inspirations breakées, des moments suspendus où mélodies mélancoliques se brisent sur sur des orchestrations épiques. Mettant toute son âme dans sa passion, il s’enferme dans son studio pendant un an pour composer, s’aventurer, faire des ponts entre les genres. Ses talents musicaux lui permettre de donner une dimension émotive à la musique violente et saturée qu’il défend. En live, Darzack impressionne, conquis les foules, et fait rapidement le tour des salles et clubs des grandes villes françaises. Désormais à l’affiche de grands festivals (Les TransMusicales, Piknic Électronik, Panorama…), il connaît une ascension express et profite de l’amour sincère d’un public fidèle et passionné.

Sans peur, il est un vrai musicien de l’instant qui a besoin de se confronter constamment à la foule pour progresser. Les observateurs lui prédisent un avenir radieux tandis que le trublion ne s’impose aucune limite. Parallèlement il monte un projet de variété française (Prince Danilo), il est le batteur d’un groupe de disco-funk (Bambino Jumbo), il produit, arrange et compose pour plusieurs artistes d’horizons diverses et il monte avec ses amis musiciens son propre label Maison Béryl.

Pas de temps à perdre. À 21 ans, Darzack à bien l’intention de transmettre son feu à la planète entière.